Le pari d’Isabelle Yserd était audacieux : proposer une cuisine maison et des produits de première sélection loin du centre historique et touristique de Brive, en plein cœur… d’une zone commerciale. Incongru ? Pas tant que ça ! Damant le pion à la restauration rapide et aux franchises environnantes, A l’assiette séduit de plus en plus de monde.

Une cuisine goûteuse et authentique pour des prix abordables : A l’assiette réunit tout cela à la fois dans un équilibre heureux. Terrines concoctées sur place, belles pièces de viande, produits de la mer ultra frais… « Ma comptabilité râle parfois, mais je tiens à n’utiliser que des ingrédients de choix ! » explique Isabelle, sourire rayonnant et charmants faux airs de Vanessa Paradis pour nous accueillir. Pour autant, la gérante n’avance pas les yeux fermés. La carte est claire et la cuisine ne fuse pas dans toutes les directions. D’une part, les assiettes du boucher généreuses et incontournables ; d’autre part, les assiettes du monde plus subtiles.  Si les mordus de viande trouveront inévitablement leur bonheur (travers de porc, onglet, quasi de veau, entrecôte…), les autres appétits ne seront pas sur le carreau. L’excellente trilogie de la mer met en valeur la finesse du merlu, du saumon et des gambas par un assaisonnement délicat et une cuisson ir-ré-pro-chable. Autre atout majeur du restaurant : les recettes venues des quatre coins du globe. Les cannelloni sont un best-seller réconfortant (adapté aux végétariens), le yakinuku est une jolie découverte titillant le palais de ses saveurs vinaigrées et sucrées-salées. Enfin, le tajine est à tomber par terre. Pommes-de-terre fondantes, carottes confites, agneau tendre à l’extrême et généreux, jus liquoreux dont on aimerait voler le secret… « Je compte parmi mon équipe une cuisinière marocaine qui maîtrise comme personne les sucs et les sauces… Ce qui profite aussi aux autres plats ! », confie Isabelle. Et puisque le diable se cache dans les détails, le restaurant ne laisse rien au hasard : le pain est frais et d’excellente facture, la noblesse des morceaux de viande se retrouve très nettement dans les assiettes du monde, et le plat japonais est même servi avec des baguettes. Pour ce qui est des boissons, nous ne vous conseillerons que trop les vins du Château de Garbes (blanc et rouge), puissants mais jamais agressifs, issus de viticulteurs « coup de cœur » de la gérante.

Les petites assiettes ouvrant ou concluant le repas visent tout aussi juste que les grands formats. Cabécou chaud venu d’une productrice des environs, terrines de la terre ou de la mer maison, salade mêlée aux accointances périgourdines… Rien à laisser côté entrée, où les présentations sont soignées et les complémentarités bien senties. Parfaitement réalisés, les desserts à la carte s’accompagnent parfois de créations éphémères à ne manquer sous aucun prétexte, comme ce macaron coco où la glace vanille, le coulis de caramel et le chocolat chaud rivalisent de gourmandise.

Pour marquer autant de points, l’établissement compte aussi sur la passion et la complicité du personnel. Isabelle Yserd vous racontera volontiers son histoire, et vous comprendrez très vite que votre assiette doit à ces parcours touchants d’humanité. Avec son cadre original où piano droit, lumières chaleureuses, panneaux d’acajou et un brin de malice cohabitent, A l’assiette démontre qu’il a saisi la recette magique qui fait la différence : des tarifs à portée de tous, de la qualité, de l’investissement et une incroyable envie de faire plaisir…


A l'assiette - Brive

A l’assiette, 57 Avenue Jean-Charles Rivet, Espace Migot – Route de Bordeaux, 19100 Brive-la-Gaillarde.
Réservations : 05 55 86 18 95.