Alors qu’elle nous est si précieuse, l’eau est une ressource en voie de raréfaction. Nous connaissons tous les petits gestes qui permettent de limiter le gaspillage au quotidien – prendre une douche plutôt qu’un bain, couper le robinet pendant le brossage des dents…- mais comment faire plus ? Nous sommes nombreux à nous poser cette question sans avoir la réponse. La récupération d’eau de pluie est pourtant une solution écologique et économique à portée de tous.

Tous les usages que nous faisons de l’eau ne nécessitent pas que celle-ci soit potable. Ainsi, il est inutile de puiser l’eau issue des stations d’épuration pour laver nos voitures, arronser nos jardins ou faire fonctionner nos toilettes… l’eau de pluie suffit ! Une fois collectée, elle peut même servir à remplir une machine à laver ou une piscine, eh oui. Le principe est simple : selon la quantité d’eau utilisée, une cuve plus ou moins importante (de 200 à 10 000 litres) récupère la pluie qui tombe sur le toit grâce à des gouttières. Rassurez-vous, pour ne pas gâcher le paysage, la cuve peut tout à fait être enterrée ou masquée par des décorations. Une fois l’eau récupérée, une pompe se charge de son acheminent vers l’intérieur comme l’extérieur de la maison. Plutôt simple, non ?

Si l’achat et l’installation d’un cuve peuvent sembler coûteux au premier abord, ils seront totalement rentabilisés, à court ou moyen terme, grâce aux économies réalisées sur la facture d’eau courante. Un choix malin et citoyen à la fois.