Gain énergétique, soin des aliments, de la santé et de la planète… Les raisons de se tourner vers des modes de cuisson alternatifs sont multiples. Et pourquoi pas passer à l’énergie solaire ?

Au même titre que les panneaux solaires, les fours et les barbecues solaires utilisent le rayonnement infra-rouge du soleil. Vous l’aurez compris, les intérêts de ces ustensiles du futur déjà présents sont multiples : cuisine sans ajout de matière grasse, respect de l’environnement, plaisir de la cuisson en extérieur… et bye bye le goût du charbon carbonisé (et ses méfaits sanitaires) ! Cerise sur la brochette, les temps de cuisson sont identiques à ceux du barbecue classique puisque les 200° sont atteints immédiatement. En plus, c’est lumineux (eh oui, forcément, ça en réfléchit, de la lumière…) et joli.

Le saviez-vous ? Les appareils de cuisson solaire permettent une ribambelle de préparations culinaires, qui ne se limitent certainement pas aux merguez et autres côtes de porc. Muffins, gressins, plats de légumes mais aussi minestrone… Tout ce qu’il est possible de réaliser avec un four classique, mais en multipliant la saveur et les qualités nutritives !

Bien évidemment, le prix des fours solaires peut varier en fonction du modèle choisi. Rien d’absolument exorbitant puisqu’on trouve par exemple des modèles à partir de 250 euros environ. Pas si gourmand (contrairement à nous) quand on sait qu’il faut parfois investir plusieurs centaines d’euros pour un barbecue traditionnel aussi fiable et durable.

Pour les plus bricoleurs, il existe également des plans pour construire un four solaire soi même ici et ici également. Une solution encore plus économique pour profiter des bienfaits offerts par l’appareil tout en s’amusant (ce n’est pas le casse-tête des meubles Ikea à monter, promis).

Bref, il ne manque plus que le rosé et l’ombre d’un pin pour compléter le tableau. Allez, l’été n’est pas encore fini… On fonce au jardin pour se mettre aux fourneaux ?