Bonne nouvelle pour la pâtisserie française : les 972 experts du classement annuel « World’s 50 Best Restaurant » viennent de sacrer Pierre Hermé « meilleur patissier du monde ». Une jolie récompense pour le maître français du macaron qui, a 54 ans, a sa statue en cire au musée Grévin, son nom dans le Larousse et règne sur 47 boutiques dans une douzaine pays.

Parmi ses belles réussites, citons l’Ispahan, un incontournable alliant framboise, litchi et rose, le Mogador qui marie subtilement chocolat au lait et fruit de la passion ou encore le formidable macaron huile d’olive et vanille.

Vous avez l’eau à la bouche ? Nous aussi. Pourtant, le plus grand amoureux des macarons, c’est Pierre Hermé lui-même : “les macarons n’ont que quelques grammes pour mettre nos sens en émoi. Des yeux, on les dévore déjà. Les doigts effleurent leur surface,
les arômes sont doucement humés. Lorsque l’on croque leur fine enveloppe croustillante, les oreilles en sont tout émoustillées. Alors vient en bouche une grâce délicate…”

Fini de saliver : à vos marques, prêts, croquez !