A la rentrée de septembre, les braderies, brocantes, et vide-greniers battent leur plein. L’occasion de faire des tas de bonnes affaires ! Voici quelques conseils pour tirer le meilleur profit de ces manifestations.

1. Trouvez la bonne adresse.
Les événements pullulent : encore faut-il repérer celui qui vous convient. L’astuce de Vivons Facile ! : foncez sur cet agenda des manifestations pour trouver tout ce qui se passe près de chez vous en un seul clic. D’autres infos vous seront apportées comme la plage horaire, le nombre d’exposants ou encore la présence d’une restauration sur place. Sachez que vous pouvez aussi retrouver ce guide – vraiment pratique – en format papier chez les marchands de journaux.

2. Des sacs, des sacs !
N’oubliez pas que les vendeurs proposent assez rarement de quoi emballer ou emporter vos achats. Emmenez donc de grands cabas repliables, un bon sac à dos ou même un diable muni de sangles, indispensable si vous devez transporter des meubles ou de gros équipements.

3. La panoplie de combat.
Prévoyez une tenue adaptée. Les piétinements, les bousculades et les coups de poussette peuvent être nombreux. On laisse donc les vêtements trop chics, fragiles et salissants à la maison. Optez pour un habit qui ne craint pas la foule. La marche pouvant être très longue, pensez aussi à vous chausser correctement (tant pis pour les souliers vernis et les hauts talons !).

4. Attention aux détails !
Tandis que certains aiment flâner par pure curiosité, d’autres sont plutôt en quête d’un objet bien précis, voire d’une perle de collectionneur. Si vous faites partie de ceux-là, soyez attentif aux détails. D’abord à ceux qui permettent d’attester l’authenticité ou le cachet : motifs, gravures, signature, type de support… N’hésitez pas non plus à interroger le vendeur sur l’origine de l’objet. Enfin, examinez minutieusement l’état de la marchandise. Traces, coups, rayures, colle et autres écailles sont des défauts plus ou moins réparables… qui vous autorisent une marge de négociation !

5. Un budget maîtrisé.
Afin de ne pas dilapider votre salaire entier dans de vieux paniers en osier et des marmites usagées, vous pouvez fixer au préalable un budget raisonnable à ne pas dépasser. Vous désirez acquérir un objet précis, comme une machine à coudre, le vinyle de votre idole ou une lampe rétro ? Consultez les tarifs moyens sur internet avant de vous rendre à la brocante. Cela pourra vous éviter les pièges des arnaqueurs ! Et puis, qui dit brocante dit négociation. Cela se vérifie particulièrement en fin de journée, lorsque les vendeurs sont prêts à liquider leurs biens à petits prix. Pensez-y !